Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Définition du métier

Ce diplôme, proposé par le Comité national de l’équitation sur poney (FFE) est un diplôme fédéral. Il fait partie des diplômes homologués par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. C’est ainsi qu’il a été utilisé, comme l’ATE par exemple, comme un diplôme professionnel.

La référence légale a été changée depuis le 6 juillet 2000 par un vote de l’Assemblée nationale qui a modifiée les données du problème. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports ne peut plus homologuer des diplômes « professionnels ». Seule la Commission nationale des titres et diplômes peut le faire (loi n° 84610 du 16 juillet 1984 (article 43), modifié le 6 juillet 2000 par la loi n° 2000627 (article n° 37).

A compter du 31 décembre 2002, cette formation et ce diplôme retournent dans le giron de la FFE et relèvent d’une offre faite à des pratiquants. Tout comme l’ATE, et d’une certaine façon toutes les formations de bénévoles, ces expériences pourront entrer dans le cadre de la validation des acquis personnels.

Ministère concerné

Il relève de la Fédération française d’équitation.

Diplôme

Il s’agit d’un diplôme fédéral relevant de la FFE

Condition d’admission à cette formation

Avoir 18 ans le jour de l'examen, Envoyer son dossier de candidature complet à la DNEP, 15 jours avant l'examen (la DNEP vous retournera la convocation dès réception de celui-ci). Être titulaire de la licence fédérale de l'année en cours, de la carte d'identité en cours de validité.

Formation

La formation BAP doit être passée dans un Poney Club agréé BAP. Elle dure au minimum 300h. Pendant cette formation, vous devez avoir acquis : le 6e galop complet, l'AFPS, la validation du stage théorique préparant le BAFA. A l'issu de cette formation, votre Maître de Stage vous donne une attestation officielle du stage pratique d'animation et d'observation. Si vous êtes titulaire du BAFA, vous serez crédité de 10 points. Si vous êtes titulaire de l'APB, vous serez crédité de 10 points.

Point de vue : il semblerait que les responsables de la mouvance poney soient clairs sur la place de leur diplôme. La formation est bonne, et il est souhaitable qu’elle puisse être prise en compte dans le cadre de la validation des acquis d’expérience. Ce diplôme pourrait facilement devenir une partie du BAFA (de type stage de perfectionnement), permettant d’accéder aux petits emplois d’animation ou de saisonnier.

   
   
   
© ALLROUNDER