Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Définition de l’activité

On appelle voltige des exercices de gymnastique individuelle ou collective, exécutés sur un cheval au galop. Il doit être dressé et entraîné.

Fédération concernée par la formation

La Fédération française d’équitation (FFE) par le biais de son Comité national de sports équestres (CNSE).

Conditions préalables

Pour pratiquer la voltige sérieusement, il faut être en possession d’un cheval, dont la race importe peu, mais qui doit être patient, vigoureux, avec un dos large, solide et peu sensible, d’une taille comprise entre 1,58 m et 1,70 m, qui a plus de 5 ans et qui soit capable de soutenir un galop régulier de plus de 15 minutes.

La technique de la voltige

Le cheval ne porte pas de selle mais un surfaix. Il est enrêné par une paire de rênes fixes et tourne sur un cercle de 13 mètres. Avant d’être une discipline de compétition, la voltige est un sport amusant et profitable pour ceux qui aiment le cheval, dont la base est la gymnastique sportive et les agrès. Il n’y a pas d’âge pour commencer la voltige, mais il ne faut pas prendre de risques inutiles avec les enfants. On fait de la voltige dans presque tous les centres équestres, mais quelques-uns seulement possèdent un moniteur spécialisé.

Diplôme

Aucun diplôme spécifique.

Formation

Aucune formation spécifique.

Point de vue : activité de gymnaste. Toutefois, l’équilibre acquis au fil des années d’expériences permet au cavalier une grande souplesse et une assiette hors pair. Tous les cavaliers devraient faire un peu de voltige.

   
   
   
© ALLROUNDER