Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Annuaire des formations par métiers

(1) Définition du métier

L’activité du kinésithérapeute équin est comparable à celle exercée sur les humains. Le spécialiste fait un premier bilan au vue de l’animal, contrôle et oriente le propriétaire vers le traitement le plus adapté pour l’animal. Ce métier est exercé en solitaire par le praticien. Diverses méthodes sont utilisées : massages, étirements, électrothérapie, ultrasons, lasers.

(2) Ministère concerné par la formation

Le métier de kinésithérapeute n’existe pas officiellement. Les vétérinaires qui exercent ce métier sont sous la dépendance du Ministère de l’Agriculture.

(3) Condition d’accès à la formation

L’accès à ce type de métier passe par la filière vétérinaire ou par celle de la kinésithérapie humaine.

(4) Diplôme

Pour ce type d'activité fait en milieu équestre, aucun diplôme officiel n’existe. Les seuls vrais diplômes reconnus sont ceux de docteur vétérinaire ou de kinésithérapeute humain.

(5) Formation

Les formations s'adressent à des kinésithérapeutes humains ou à des vétérinaires déjà diplômés. Elles se déroulent sur deux ans, en formation continue, sous forme de séminaires (12 fois deux jours). Une seule école propose ce type de formation : l’Institut français de kinésithérapie animale (IFKA).

Point de vue : métier vraiment particulier, qui nécessite de posséder une bonne condition physique en plus d’une parfaite connaissance de la physiologie du cheval.

  • Institut français de kinésithérapie animale (IFKA)

   
   
   
© ALLROUNDER