Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Présentation

Le nom complet de cette interprofession est la Fédération interprofessionnelle du cheval de sport, de loisirs et du travail (FIVAL). Elle est née en 2001 de la volonté d’acteurs socioprofessionnels de la filière :

  • le Groupement hippique national (GHN),
  • la Fédération nationale du cheval (FNC,
  • l’Association syndicale des étalonniers particuliers (ASEP),
  • la Chambre syndicale du commerce des chevaux de France (CSCCF), 
  • le Syndicat national des exploitants d’établissements professionnels entreprise équestre (SNEEPEE).

Elle s’est créée dans le cadre légal de la loi du 10 juillet 1975, modifiée par la loi n° 80.502 du 4 juillet 1980 dont les principes sont :

  • la représentativité des organismes qui la constituent ;
  • la parité entre la production, la commercialisation et l’exploitation ;l’unanimité complète des décisions dans le respect des familles professionnelles.
  • Elle est reconnue par le décret du 10 janvier 2001 par le Ministère de l‘Agriculture et le Ministère de l’Economie et des Finances comme interprofession agricole. La FNC et le GHN, principaux acteurs de cette interprofession, ont mis en route ce regroupement au sein d’une idée agricole pour plusieurs raisons :
  • parce que le produit cheval est un vrai produit agricole ;parce que la filière est constituées d’un grand nombre d’opérateurs privés de petite taille qu’il fallait fédérer ;parce que la filière est dépourvue d’organisation commune de marché au niveau européen ;
  • parce que l’offre est supérieure à la demande et se caractérise par une grande diversité de produits.

L’interprofession existe au travers des accords interprofessionnels qui correspondent à des missions décidées par les familles, accords qui, une fois reconnus par les ministères de tutelles, ont force de loi. La vocation de cette interprofession est l’information des professionnels et du grand public, la promotion générique et collective des équidés et des différentes formes d’utilisation, une meilleure connaissance de la filière (les métiers, les statistiques, les références technico-économiques), mise en place d’une démarche qualité, formation des hommes et des chevaux, développement des relations interprofessionnelles.

Contact utile

Fédération interprofessionnelle du cheval (FIVAL)

   
   
   
© ALLROUNDER