Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

 

Présentation

Les différents niveaux de capacités équestres professionnelles (CEP) correspondent au besoin des entreprises équestres d’entretenir et d’améliorer la cavalerie proposée au public. Les capacités équestres professionnelles sont acquises lors de la présentation devant un jury de tests techniques de pratique à cheval, de travail à pied autour du cheval et de connaissance des soins et de la manipulation des équidés. En fait, ces capacités équestres sont des niveaux équestres remplaçant les galops de la FFE.

Définition : Il existe trois niveaux de CEP qu’on trouve en référence dans les emplois du secteur des centres équestres :

  • La CEP 1 au moins, est obligatoire pour entrer en formation CQP
  • La CEP 2 correspond à l’UC 3 du CQP et à l’entrée en formation BP-JEPS activités équestres, sous couvert du membre du jury représentant le ministère des sports
  • La CEP 3 est d’un niveau supérieur à l’UC 9 du BP-JEPS activités équestres car elle comporte un test complémentaire.

Dans le cas où le représentant de la DRJS participe au jury de la CEP 3, le candidat au BPJEPS, titulaire de la CEP 3 pourra demander la prise en compte de cet acquis lors de son positionnement . Les CEP 2 et 3 sont déclinées en deux mentions : équitation et tourisme équestre.

Référence des CEP

Les capacités équestres professionnelles citées en référence dans l’article 59 de la convention collective du personnel des centres équestres - fiches descriptives d’emploi - doivent faire l’objet d’une évaluation spécifique dans le cadre des règles fixées dans l’article 58 - fonctionnement de la grille de classification. Les capacités équestres professionnelles sont évaluées en situation professionnelle par un jury désigné par la Commission Paritaire Nationale (CPNE EE). Elle a pris la décision de confier l’organisation de ces évaluations aux Commissions paritaires régionales (CPPRE-EE).

Capacité évaluée

Etre capable de contrôler l’équilibre, la vitesse et la direction d’un cheval ou poney monté, dans des situations connues et sécurisées et de se déplacer ainsi de manière autonome.

Condition d’évaluation :

  • Test individuel pratique d’une durée de 10 min (après 10 min de préparation pour le candidat), en carrière ou en extérieur.
  • Travail aux trois allures, dans un lieu sécurisé, incluant, des transitions inter-allures et l’enchaînement de courbes larges et serrées. Le test est suivi d’un entretien Critères d’évaluation :
  • Position, assiette et fonctionnement du cavalier (équilibre) ;
  • Correction dans l’emploi et l’effet des aides ;
  • Correction des exercices réalisés dans le travail (impulsion, contrôle de la direction) Cohérence du travail réalisé (progressivité, adaptation allures-tourners, prise en compte de l’environnement)
  • Etre capable de mener en main au pas et au trot et de détendre à la longe aux trois allures un cheval, ou poney, tiré au sort, préalablement détendu (et préalablement enrêné si besoin), pour un travail à effectuer ultérieurement.

Conditions d’évaluation

  • Test individuel pratique d’une durée de 10 min (après 10 min de préparation pour le candidat) sur l’une ou plusieurs des opérations suivantes :
  • Détente à la longe d’un cheval ou d’un poney
  • Présentation en main d’un équidé d’instruction Le test est suivi d’un entretien Critères d’évaluation :
  • Réglage et utilisation des harnachements ;
  • Correction des exercices ;
  • Adaptation au comportement du cheval au cours du travail ;
  • Comportement et place lors du travail (calme, attention) ;
  • Respect de la sécurité ;
  • Cohérence et efficacité de l’ensemble du travail

Notre avis : enfin, les professionnels se prennent en charge et s’émancipent des sempiternels galops et degrés fédéraux.  C’est ainsi qu’aujourd’hui, pour la plupart des formations et diplômes professionnels c’est bien ces CEP que l’on demande. Il ne reste plus qu’à en faire la publicité pour que l’on puisse les passer dans la plupart des centres équestres ce qui est loin d’etre le cas aujourd’hui.

   
   
   
© ALLROUNDER