Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Définition de l’activité

Le maître randonneur est un technicien de haut niveau capable d'assurer la formation des cadres du tourisme équestre ; il est un animateur, un organisateur et un conseiller dans sa spécialité. Militant convaincu, il doit participer au développement du tourisme équestre dans sa région.

Fédération concernée par la formation

La Fédération française d’équitation (FFE) par l’entremise de son Comité national de tourisme équestre (CNTE).

Condition d’accès à l’examen

Pour être admis à se présenter aux épreuves de l'examen conduisant à la délivrance du diplôme de maître randonneur, il faut :

être titulaire de la licence fédérale en cours ;

  • être âgé de 30 ans révolus ;
  • avoir un niveau d'instruction générale équivalent au BEPC ;
  • être titulaire du brevet de guide de la DNTE depuis 2 ans et du BEES 1 des activités équestres ou de l'autorisation d'enseigner de la Jeunesse et des Sports ou d'un diplôme admis en équivalence ;
  • être juge agréé de la DNTE depuis un an au moins ;
  • pouvoir justifier de 10 années consécutives d'activités de tourisme équestre.

Le bureau de la DNTE apprécie souverainement le bien-fondé de la candidature en fonction des activités antérieures et du militantisme du candidat. Le dossier d'inscription doit parvenir au président de l'ARTE, organisatrice de l'examen soit directement, soit par le canal d'un centre équestre affilié, 4 mois avant la session avec :

  • une demande sur papier libre ;
  • un curriculum vitae précisant les activités équestres et touristiques, notamment depuis l'obtention du brevet de guide ;
  • une fiche d'état civil ;
  • une photocopie de son diplôme de guide ;
  • une photocopie de ses diplômes d'instruction générale ;
  • une photocopie de ses diplômes d'enseignants (ou de l’autorisation) ;
  • un certificat médical d'aptitude à la pratique des sports équestres, 2 photos d'identité, une photocopie de sa licence fédérale de l'année en cours, le montant des droits d'inscription.

Examen

 Déroulement des épreuves :

Epreuves écrites préalables :

  • rédaction d'un mémoire traitant d'un sujet de tourisme équestre choisi par la DNTE sur proposition de trois thèmes proposés par le candidat un mois et demi avant l'examen. Ce texte dactylographié doit être adressé à la DNTE 15 jours avant la session.
  • Epreuves orales : soutenance du mémoire devant le jury (durée 1 heure maximum). Il devra illustrer son propos par des documents audiovisuels.
  • Epreuves écrites : une épreuve portant sur un sujet d'ordre général inscrit au programme, en relation avec le tourisme équestre.

Programme théorique et pratique :

Les candidats à l'examen de maître randonneur seront évalués sur leur approfondissement personnel des matières du programme de formation de la DNTE (enseignement de la topographie, connaissances en maréchalerie, gestion, administration, etc.). Chaque épreuve est notée de 0 à 20 (avec des notes éliminatoires). La moyenne pour l'obtention du diplôme est de 10 sur 20.

(5) Diplôme

 Il s’agit du diplôme fédéral de maître randonneur.

Point de vue : diplôme sanctionnant une formation théorique car ce diplôme est remis la plupart du temps en fin de carrière pour marquer la reconnaissance de l’expérience, de la compétence acquise, du service rendu au développement du tourisme équestre. Ce constat amène à considérer ce diplôme associatif comme un remerciement de la volonté et du don de soi pour une cause nationale.

   
   
   
© ALLROUNDER