Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Comme dans toutes les filières, les métiers et les diplômes évoluent au gré de la demande, de l’offre et des directives ministérielles. De plus, les métiers liés au cheval, assujettis aux Haras nationaux, au Ministère de la Jeunesse et des Sports et à la Fédération française d’équitation sont confrontés depuis quelques années aux représentations syndicales qui ont de nouvelles exigences professionnelles (source : CPNE-EE). Un grand remue-ménage s’opère depuis. En conséquence, il est possible que l’on soit amené à définir de nouveaux métiers.

A l’inverse, un certain nombre de diplômes ou de métiers disparaissent peu à peu. La référence légale a été changée depuis le 6 juillet 2000 par un vote de l’Assemblée nationale qui a modifié les données du problème. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports ne peut plus homologuer des diplômes « professionnels ». Seule la Commission nationale des titres et diplômes peut le faire. La loi du sport n’accepte seulement que les diplômes d’Etat pour entrer dans le cadre de la loi n° 84610 du 16 juillet 1984 (article 43), modifié le 6 juillet 2000 par la loi n° 2000627 (article n° 37). Un BAPAAT et un BEES 1 « option tourisme équestre » existent. Pour tous ceux qui possèdent ces diplômes, des équivalences pourront peut-être se mettre en place.

Diplômes modifiés

Le diplôme d’accompagnateur de tourisme équestre (ATE) est un diplôme fédéral, homologué en mai 1995 par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. L’article n° 37 oblige les accompagnateurs en activité rétribuée à être titulaires d’un diplôme d’Etat (BEES 1) ou d’un diplôme homologué.

Guide de tourisme équestre fédéral : Le diplôme de guide de tourisme équestre (GTE) est un diplôme fédéral, homologué en mai 1995 par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. L’article n° 37 oblige les guides en activité rétribuée à être titulaires d’une diplôme d’Etat (BEES 1) ou d’un diplôme homologué.

Le diplôme de brevet animateur poney (BAP) est un diplôme fédéral, homologué en mai 1995 par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. L’article n° 37 oblige les animateurs poney en activité rétribuée à être titulaires d’un diplôme d’Etat (BEES1) ou d’un diplôme homologué.

Carte professionnelle supprimée

La profession de loueur d’équidés pouvait s’exercer à condition de posséder une carte professionnelle de loueur d’équidé qui n’était pas un diplôme en tant que tel. Le texte réglementaire a été supprimé en 1998. Souvent, les professionnels qui ne possédaient pas de diplôme d’ATE ou de GTE ouvraient leur centre avec cette carte leur permettant de louer des chevaux à des particulier ou à des professionnels. Munis de cette seule carte, ils n’avaient donc pas le droit d’accompagner. Les Haras nationaux géraient les demandes ; l’UNIC fournissait les cartes.

   
   
   
© ALLROUNDER