Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Définition du métier

Peut-on apprendre l’équitation de cirque ? Sans doute, puisque depuis des dizaines d’années, on y voit se produire des écuyers, des cavaliers, des voltigeurs, des dresseurs à pieds ou à cheval. Évidemment, certains artistes y sont nés. Ceux-la baignent dans cette ambiance depuis leur enfance, et d’ailleurs ils n’y font pas que du cheval, ils jonglent, ils font les clowns, de la gymnastique. On le voit bien dans le cirque Gruss où chacun dans cette famille fait de tout.

On peut parler d’une nouvelle génération de circassien avec Bartabas et ses spectacles ou encore avec Bruno Boiliveau qui monte des numéros ou des spectacles de cirque. Maurice Galle mérite certainement un coup de chapeau : il aura été celui qui a mis le feu aux spectacles équestres grâce à « Cheval passion », plate-forme de démarrage de centaines d’artistes : Jean Marc Imbert, Lorenzo, Frédéric Pignon, etc.

Ministère concerné par la formation

Aucun diplôme d’Etat n’existe.

Condition d’accès

La plupart du temps, les enfants des professionnels du cirque sont ceux qui prennent la relève. De plus en plus d’écoles indépendantes proposent des activités de cirque aux enfants. Le critère d’entrée n’est autre que l’amour du métier.

Formation

Aucune formation spécifique n’existe. Les anciens passent leur savoir aux enfants et aux petits-enfants. Quelques artistes d’aujourd’hui sont passés par des gens du cirque tels Mario Lurachi (Gruss) ou Eric Gauthier (les Fratellini). L’évolution du cirque par son ouverture aux non-circassiens est frappante. Le cirque Gruss, fondé en 1854, prend possession du château de Piolenc en 1994 pour s’y installer et transmettre son savoir. Il propose des stages, des spectacles et des journées pédagogiques. Le parc de loisir « la mer de sable » est également un vivier d’artistes (Chaps, Andrieux).

Diplôme

Aucun diplôme n’existe.

Emploi

Les embauches d’écuyers, de cavaliers ou de voltigeurs équestres se comptent sur les doigts de la main. Mais ce métier est fait de passion ; accrochez-vous et n’hésitez pas à faire des stages avec des artistes connus.

 Cirque à l’ancienne

Point de vue : plus que toute autre activité équestre, la filière spectacle est celle qui est la plus difficile à suivre. Etre bon cavalier ou homme de cheval ne suffit pas, il faut savoir se dépasser et avoir la baraka pour que votre numéro soit le numéro un. Vous devez être téméraire. Mais quel bonheur, lorsque enfin vous sortez sous les applaudissements de 3000 personnes.

   
   
   
© ALLROUNDER