Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Définition du métier

L’Office national des forêts (ONF) est né en 1966 dans sa version moderne. En réalité, c’est un roi, Philippe le Bel, qui créa en 1291 l’administration des eaux et forêts. De 1661 à 1669, le ministre Colbert mène une grande réforme des forêts royales. Dans les années 1800, la déforestation est très importante, et il faut attendre de 1850 à 1900 pour que l’on mette en place un vrai grand reboisement. Le code forestier est publié en 1827. L’ONF est aujourd’hui un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et sous celle du Ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement.

Dans le cadre des métiers à cheval, l’agent ONF se taille la part du lion aux yeux du public. Pourtant l’activité principale de l’agent forestier n’est pas de monter à cheval, on peut même dire que cette activité de surveillance équestre est particulièrement rare, sauf pour quelques sites en bord de plage. Les patrouilles se font généralement en véhicules 4x4 bien que des essais furent faits en motocyclette. Elles ont une mission de prévention et d'information. En forêt méditerranéenne, elles encadrent les unités de forestiers sapeurs et effectuent des débroussaillages sylvicoles. Les gardes forestiers se trouvant en patrouille à cheval sont avant tout des agents de l’ONF. Le choix des véhicules (moto, 4x4, vélo ou cheval) dépend de leur hiérarchie en fonction des contingences topographiques, touristiques, économiques et techniques.

Ministère concerné par la formation

Ministère de l’Agriculture.

Condition d’accès

Pour être recruté comme technicien forestier, il faut être titulaire d’un baccalauréat à dominante scientifique, être apte à effectuer un métier actif et passer avec succès un concours administratif. Ensuite le titulaire peut accéder au grade de technicien supérieur après 5 ans minimum de services effectifs en qualité de technicien. L’accès au grade de chef technicien est possible après 8 ans minimum de services effectifs en qualité de technicien supérieur.

Pour être recruté comme agent technique forestier, le concours externe est ouvert aux personnes possédant un diplôme forestier de l'enseignement agricole (brevet d'études professionnelles agricoles, option aménagement de l'espace, spécialité travaux forestiers ; brevet de technicien agricole gestion et conduite de chantiers forestiers ; brevet de technicien supérieur agricole, gestion forestière). Les agents techniques forestiers peuvent accéder au grade de chef de district forestier soit par une nomination au choix, soit par examen professionnel. Les agents techniques forestiers et les chefs de district forestier peuvent accéder au corps des techniciens forestiers soit par concours interne, soit par examen professionnel, soit au choix.

Formations pour accéder à ces postes

  • CAPA rénové 

  • CAPA traditionnel ,

  • brevet d’études professionnelles (BEPA)

  • brevet de technicien agricole (BTA) 

  • baccalauréat technologique 

Emploi

Les agents de l’ONF que l’on voit à cheval sont essentiellement des techniciens forestiers et des agents techniques forestiers.

Le technicien forestier représente 2/3 des postes, il est responsable d'un groupe technique (5 ou 6 agents techniques et une équipe d'ouvriers). Sa mission est la mise en valeur d'une surface moyenne de 5000 ha. Pour 1/3 des postes, les emplois sont spécialisés dans les bureaux d'études, la recherche et le développement, la commercialisation des produits, l'informatique, la formation professionnelle, etc.

Il participe à la surveillance des forêts, en tant qu'agent assermenté chargé de missions de police judiciaire, et à toutes les missions de technique forestière, d'aménagement et d'équipement du milieu naturel menées par l'ONF. La rémunération mensuelle moyenne (= traitement + primes, valeurs 1999) est de 2 000 (11 900 F) brut pour un débutant, 3 000 (17 600 F) brut pour un technicien forestier confirmé. Un logement de fonction est mis à disposition sur 30 % environ des postes.

L’agent technique forestier fait partie d'un groupe technique en qualité de chef de triage (un technicien chef de groupe, 5 ou 6 agents techniques et une équipe d'ouvriers). Sa mission est la mise en valeur d'une surface forestière moyenne de 1000 ha.

Il assure la police de la nature et de l'environnement en qualité d'agent assermenté. Il participe à toutes les missions de technique forestière d'aménagement et d'équipement du milieu naturel menées par l'ONF. Les salaires sont de 2 000 (13 000 F) brut (rémunération mensuelle moyenne = traitement+ primes) pour un chef de district forestier confirmé (valeur 1999). 50 % environ des postes bénéficient d'un logement de fonction.

 Contacts utiles  

  • Office national des forêts

Point de vue : le métier de garde de l’Office national des forêts qui est sorti de l’anonymat par la grâce équestre fait rêver : on travaille dans la nature, tout en circulant à cheval. En réalité, ce métier n’est pas un métier du cheval, mais un métier des forêts. L’idéologie socioprofessionnelle qui vante la nature et l’amour du cheval se heurte à la réalité. L’ONF n’embauche pas pour les seules missions de surveillance équestre, par choix économique sans doute et par choix d’orientation. L’ONF n’embauche pas pour les missions de surveillance équestre, mais autorise parfois les gardes qui ont un cheval a les utiliser occasionnellement dans le cadre de leurs fonctions

   
   
   
© ALLROUNDER