Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Définition du métier

Ce métier revient à la mode et on trouve de plus en plus d’attelages de chevaux dans les villes ou près des plages, et aussi de plus en plus de traîneaux circulant sur la neige, à la montagne. Ces attelages sont composés de un ou de plusieurs chevaux, en paire, à quatre, lorsque l’omnibus est lourd à tirer. Pour exercer ce métier, une connaissance parfaite des soins aux chevaux, de l’alimentation équine, de la technique et du matériel pour assurer l’harnachement des chevaux est indispensable. Evidement, il faut également apprendre à conduire ces équipages. Il faut noter qu’aucun permis de conduire n’existe. Ces emplois ne possèdent pas de diplôme véritable.

Ministère concerné par la formation

Les formations pour accéder à ces emplois relèvent du Ministère de l’Agriculture.

Condition d’accès à ces formations

Ces formations s’adressent à des agriculteurs qui veulent assurer une activité de diversification, à des salariés d’entreprises touristiques utilisant l’attelage pour le déplacement des touristes, l’entretien et l’aménagement des espaces naturels ou urbains, aux personnels d’entreprises équestres.

Formation

Quelques écoles seulement proposent ce type de certificat de spécialisation. Les stagiaires obtiennent à la fin de leur formation une attestation de stage. Les thèmes abordés sont les spécificités de l’attelage, l’adéquation entre la race des chevaux et le travail effectué, le choix des matériels, l’harnachement des animaux, la conduite, la législation. Les formations durent au total de 50 à 90 heures.

Il s’agit d’une attestation de stage et non d’un diplôme véritable. Ces certificats de spécialisation permettent de faire évoluer des salariés ou des agriculteurs vers d’autres emplois.

  • CFPPA de Valabre

  • Formation aux métiers actifs du tourisme en espace rural (FORMATOUR)

  • Union nationale des maisons familiales rurales d'éducation et d'orientation (UNMFREO)

Point de vue : ce n’est pas parce que les centres de formations présentent les contenus des stages comme des formations diplômantes qu’il faut se précipiter vers ces stages. Peu d’emplois peuvent être proposés aux stagiaires. Pourtant, la demande a tendance à devenir plus importante.

   
   
   
© ALLROUNDER