Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Présentation

Arrêté du 26 janvier 2011 portant approbation de la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé « France-Haras »
Arrêté du 5 mars 2012  portant approbation de la modification de la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé « France-Haras »
Arrêté du 1er février 2011 portant nomination au conseil d'administration du groupement d'intérêt public France-Haras

La politique de l’Etat dans le domaine du cheval et son financement est en cours de réorganisation. Les missions de l’Etat sont recentrées (création d’un établissement public unique pour la filière) et l’implication des professionnels doit être plus forte. Pour cela, il a été décidé de créer un groupement d’intérêt public France Haras pour porter les missions techniques de l’ex-établissement les Haras nationaux, qui relèvent du domaine concurrentiel. France Haras est le nom donné au groupement d’intérêt public en cours de création. La gouvernance de France Haras, structure partenariale, sera assurée par les associations professionnelles, les associations d’éleveurs, les collectivités territoriales et l’Etat.

Dans le cadre d’une gestion partenariale adaptée aux territoires, France Haras a pour objectif de contribuer au développement et à la promotion de l’élevage des espèces équine et asine. Cet outil partenarial doit répondre aux besoins des organisations socioprofessionnelles en matière de monte publique, d’identification de terrain, de service aux éleveurs et doit maintenir une offre territoriale adaptée dans le respect des règles de la concurrence.

La mise en œuvre progressive de France Haras depuis le 1er janvier 2011 permet progressivement le transfert des missions techniques qui relèvent du secteur concurrentiel : étalonnage, identification de terrain, prestations techniques.

   
   
   
© ALLROUNDER