Imprimer
Catégorie : Syndicats

Présentation

Le 13 novembre 1947, la Confédération générale de l'agriculture (CGA) se dote d'une section « jeune » : le Cercle national des jeunes agriculteurs. Celui-ci devient le Centre national des jeunes agriculteurs (CNJA) en 1961 après que, sous l'impulsion de la Jeunesse agricole catholique (JAC), il ne devienne le 8 mars 1957 une organisation syndicale (selon la loi de 1884).

De 1960 à 1962, le CNJA participe activement à l'élaboration des lois d'orientations agricoles. Il obtient des mesures en faveur de la parité des revenus et de l'exploitation à responsabilité personnelle. Depuis juin 1966, il est à l'initiative du Conseil de l'agriculture française (CAF) avec la FNSEA et la Confédération nationale de la Mutualité, de la Coopération et du Crédit agricole (CNMCCA). L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) y est également associée. En janvier 1973, sur proposition du CNJA, un système de soutien à l'installation vient compléter les prêts bonifiés (la Dotation jeune agriculteur). Etendue à toute la France en 1976, elle a profité depuis à plus de 200 000 jeunes agriculteurs. Durant les débats de la loi d'orientation, le CNJA soulève le problème du statut de "conjointe d'exploitant". Ce statut sera acquis en 1999. L'exonération partielle des charges sociales pour les jeunes agriculteurs est obtenue par le CNJA en juin 1985.

Il met en œuvre la célèbre « grande moisson » sur les Champs-Élysées le 24 juin 1990. A cette occasion, le CNJA accueille un million de visiteurs, et met en avant le métier d'agriculteur. Le 6 novembre 1995, il signe la Charte nationale pour l'installation des jeunes en agriculture, sous le patronage de Jacques Chirac, Président de la République.

Lors du Congrès du CNJA en juin 1997, il innove en matière de politique agricole : compléter le contrat de marché de chaque exploitant par un contrat d'entreprise, rémunérant les missions de l'agriculture autres que celle de la production. Le 16 septembre 1999, les jeunes agriculteurs ouvrent les portes du site géographique "Terre Attitude", le plus grand événement agricole de la fin du siècle (300 000 visiteurs).

Le CNJA revendique actuellement 55 000 adhérents de moins de 35 ans. Le centre cantonal des jeunes agriculteurs (CCJA) est la structure de base (2 800 en France) dont la réunion sur un département constitue un centre départemental des jeunes agriculteurs (94 CDJA) puis sur une région, un centre régional (11 CRJA en France). Le CCJA est un lieu d'échange, convivial, ouvert à toutes les jeunes agricultrices et à tous les jeunes agriculteurs, ainsi qu'à tous ceux qui souhaitent le devenir. Toutes les idées y sont les bienvenues dans une équipe animée par un esprit de solidarité. Agir ensemble plutôt que de subir est leur mot d'ordre.

Contact utile

Centre national des jeunes agriculteurs (CNJA)