Imprimer
Catégorie : Syndicats

Présentation

Le Syndicat général des cuirs et peaux (SGCP) regroupe l’ensemble des négociants qui achètent et vendent les produits bruts. Ils se sont regroupés pour être plus efficaces dans l’amélioration des peaux et pour assurer une meilleure commercialisation. Il faut relever le fait que la vente des peaux pour les créations et la confection du cuir ont connu une augmentation très nette depuis quelques années. Cette augmentation est d’autant plus forte que la peau est devenue la seule partie négociable des animaux (depuis que la décision de détruire les abats et les os a été prise). Les peaux de 3 600 000 bovins et de 1 900 000 veaux sont annuellement traitées en France ; l’élevage français n’en produit que 20 %, le reste vient de l’étranger.

Le problème des peaux se traite en amont, c’est à dire tout au long de la vie des animaux. Ainsi, le syndicat agit pour que chaque animal garde une peau saine, sans défaut (lutte contre les parasites - poux, gale, teignes, tiques) et pour que soient pris en compte les problèmes de contention (barbelés). Il intervient aussi sur les problèmes liés à l’hygiène de vie (alimentation, nettoyage) et sur ceux liés à l’abatage, lorsque la peau est enlevée (outillage, savoir-faire, conservation).

Il n’est pas facile sans doute de comprendre que l’on parle de la mort des animaux, que ce soit celle des bovins, des moutons ou des chevaux, mais la réalité est que le cuir qui est utilisé pour les chaussures (56 %) comme pour les sacs à main (22 % pour la maroquinerie) provient de ces animaux (par ailleurs, les 22 % restants sont utilisés pour d’autres productions, par exemple l’ameublement).

Le syndicat regroupe également les tanneries (qui traitent les peaux de bovins) et les mugisseries (qui traitent les peaux des ovins) ainsi que les entreprises qui transforment les peaux (teintureries). En France, on dénombre 330 abattoirs dont 220 traitent les bovins.

Le syndicat propose des formations pour les employés des abattoirs, pour une meilleure utilisation des machines, afin de conserver la meilleure qualité au cuir.

Contact utile

Syndicat général des cuirs et peaux (SGCP)