Gilbert de Keyser  la filiere equestre

 

 

Textes / Lois / Règlements

Formation initiale

Différents types de formation existent en France, que l’on soit écolier, lycéen, apprenti ou adulte voulant apprendre un autre métier. La première de ces formations professionnelles s’appelle formation initiale car elle est la première que le jeune peut trouver, soit dans un lycée classique, soit dans un lycée agricole public, soit dans des lieux de formation privés.

La formation initiale peut être faite par alternance, en partie à l’école et en partie dans une entreprise.

La scolarité est habituellement organisée en cycle :

  • un cycle d’orientation (classe de 3e et classe de 4e) ;
  • un cycle de détermination (voie générale et technologique : classe de seconde - voie professionnelle : CAPA, BEPA) ;
  • un cycle terminal (voie générale : baccalauréat S - voie technique : BTA et baccalauréat technologique) ;
  • une voie professionnelle (baccalauréat professionnel - BTSA et classes préparatoires).
  • Le premier domaine concerne l’enseignement général (français, mathématiques, histoire, géographie, langue vivante) ;
  • le deuxième, la vie sociale et culturelle ;
  • le troisième, la technologie, les sciences et la découverte de la vie professionnelle.
  • Quatre semaines de stage sont prévues sur deux ans. L’orientation professionnelle se fait en fin de troisième préparatoire et les élèves choisissent le secteur dans lequel ils prépareront un CAPA, un CAP ou un BEPA.
  • posséder un diplôme contenu dans la liste de référence ;
  • faire un stage de 6 mois en dehors de l’exploitation familiale ;
  • faire un stage de 40 heures de préparation à l’installation.
Classes de 4e et 3e préparatoires à projet professionnel

Ces classes sont destinées aux élèves qui veulent découvrir les métiers de l’agriculture. L’objectif principal est de réconcilier l’élève avec l’école, lui permettant de se réinvestir dans les études en général.

Classes de 4e et 3e technologiques

Elles accueillent les élèves qui souhaitent découvrir les secteurs professionnels liés à l’agriculture tout en bénéficiant d’une formation générale permettant de poursuivre des études. L’enseignement général comporte les matières suivantes : français, histoire, géographie, mathématiques, langues vivantes, biologie, sciences physiques. Pour ce qui concerne l’enseignement technologique, l’établissement choisit trois domaines parmi : la conduite d’un élevage, la conduite d’une culture, l’équipement et la maintenance, la bureautique et la commercialisation, la transformation alimentaire, les activités de service et de loisirs en milieu rural, l’aménagement de l’espace et l’environnement.

L’orientation se fait en fin de 3e. Les élèves peuvent préparer un CAPA, un BEPA ou entrer en classe de seconde générale.

L’accès aux aides de l’État pour l’installation comporte trois étapes pour tout jeune né à compter du 1er janvier 1971 (30 ans) :

Pour toute information, voir la direction départementale de l’agriculture et de la forêt ou la chambre d’agriculture de votre département.

Formation professionnelle continue

La formation professionnelle continue permet d’améliorer le niveau de qualification des professionnels en poste ou non, d’acquérir une qualification professionnelle reconnue, une spécialisation, de se perfectionner. En ce qui concerne le monde agricole, les stages se déroulent principalement dans les centres de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA), et dans les établissements supérieurs pour les formations de niveau I et II. Ces formations s’adressent à toute personne justifiant d’un niveau initial de formation ou d’une période minimum d’expérience professionnelle. Les centres recrutent les candidats après un entretien de motivation et des tests de positionnement.

Les diplômes préparés sont ceux de la voie scolaire, technologique ou professionnelle :

  • certificat d’aptitude professionnelle agricole (BAPA),
  • brevet d’enseignement professionnel agricole (BEPA),
  • baccalauréat professionnel, brevet de technicien agricole (BTA),
  • baccalauréat technique (BT),
  • brevet de technicien supérieur agricole (BTSA),
  • ingénieur,
  • brevet professionnel agricole (BPA),
  • brevet professionnel (BP).

Pour toute formation, vous pouvez vous adresser :

  • dans un service régional de la formation et du développement (SRFD) ; un tel service existe au niveau de chaque conseil régional ;
  • dans un centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA) ; voir la chambre d’agriculture ;
  • dans les centres de formation pour apprenti (CFA).

Formation par voie de l’apprentissage

L’apprentissage s’adresse aux jeunes âgés entre 16 ans et 26 ans souhaitant acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique, par un titre homologué ou par un titre d’ingénieur. Ce système est avant tout une formation qualifiante dite par alternance, puisque la formation de l’apprenti se fait dans deux lieux différents, l’entreprise et le centre de formation d’apprentis (CFA). L’apprenti doit effectuer l’horaire légal de travail par semaine, les heures de cours incluses. Il n’a pas de vacances scolaires, mais des congés comme pour un salarié. Le rythme de l’alternance varie selon le métier et le diplôme préparés : 2 à 3 semaines en entreprise et 1 semaine en CFA ou bien 2 semaines dans chaque.

Le jeune qui veut se former par apprentissage doit engager, 6 mois avant son entrée en apprentissage, des démarches pour trouver une entreprise et un maître d’apprentissage au sein de celle-ci. Il signe alors un contrat de travail particulier avec son employeur qui l’inscrit dans un centre de formation (CFA). Cette opération est obligatoire pour entrer en formation. La durée d’un contrat d’apprentissage est soit de 2 ans pour l’acquisition d’un diplôme de l’enseignement secondaire, soit de 3 ans pour un diplôme de l’enseignement supérieur ou pour un titre d’ingénieur.

Le maître d’apprentissage, tuteur de l’apprenti, est responsable de la formation qui doit être faite dans de bonnes conditions de travail, d’hygiène et de sécurité, conformément à une progression annuelle définie avec le CFA. L’employeur verse un salaire dont le minimum est 25 à 78 % du SMIG, selon l’âge et l’ancienneté dans le contrat. Le centre de formation complète la formation par une formation générale et par une formation technologique. Tous les diplômes de l’enseignement technologique et professionnel agricole, tous les titres homologués, tous les diplômes ou titres de l’enseignement supérieur peuvent se préparer par la voie de l’apprentissage. Si l’apprenti échoue à l’examen, le contrat peut être prolongé d’un an.

Classes préparatoires à l’apprentissage (CPA)

Elles accueillent des jeunes, sous statut scolaire, la dernière ou les deux dernières années de la scolarité obligatoire (14 et 15 ans). L’enseignement se fait par alternance : l’enseignement théorique en établissement et les stages pratiques en entreprise. L’élève n’est pas salarié mais ces études sont gratuites.

Classes d’initiation pré-professionnelle en alternance (CLIPA)

Les CLIPA ont été créées dans le cadre de la loi quinquennale du 21 décembre 1993 (art. 55-56), afin d’accueillir des élèves de 14 ans qui choisissent sous statut scolaire d’acquérir un enseignement préprofessionnel par la voie de l’alternance. Elle peut être ouverte dans un collège, un lycée ou un CFA. Ils reçoivent une formation générale, une information sur les métiers et une initiation pré-professionnelle. Un bilan des connaissances est réalisé à l’entrée en formation. Le retour en classe de collège ou de lycée professionnel, l’admission dans une formation professionnelle sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage s’effectuent en fonction du cursus antérieur, de l’âge, des acquisitions et des motivations de l’élève.

Liste des diplômes

  • classe de préficence en 1 an
  • BTSA 2
  • Classe préparatoires en 1 an ou 2 ans
  • Terminale Bac pro
  • BTSA 1
  • 1re Bac pro
  • terminale BTA
  • terminale Bac techno
  • terminale S
  • CAPA 2
  • BEPA 2
  • 1re BTA
  • 1re BAC techno
  • 1re S
  • CAPA en 1 an
  • CAPA 1
  • BEPA 1
  • Seconde générale et technologique
  • CPA en 1 ou 2 ans
  • 3e préparatoire
  • 3e techno
  • 3e collège
  • 4e préparatoire
  • 4e techno
  • CLIPA
   
   
   
© ALLROUNDER